Le jeu de la vérité en 10 questions
 

    1) Peut-on, selon vous, distinguer, en pratique médicale, l'effet placebo, "réel" mais subjectif (psychosomatique),
    de l'effet "réel" non subjectif (purement physico-chimique) ? Ou pensez-vous que cette distinction est impossible à
    faire et que la prétention de l'expérience en double aveugle à mesurer une telle différence est une illusion?
 
    2) Pensez-vous qu'il faille faire une différence entre croire et savoir? Si non pourquoi et si oui laquelle?
 
    3) Pensez-vous qu'il faille faire une différence entre conviction personnelle, vérité intersubective et vérité
    objective?
 
    4) Croyez-vous que la vérité d'une proposition et d'un jugement puisse être l'objet d'une révélation ou seulement le
    résultat d'un processus de recherche rationnel? Si non pourquoi, si oui en quel sens? Quelle vérité, en quoi peut-on
    la reconnaître et la faire reconnaître?
 
    5) Pensez-vous qu'il faille faire une différence entre la vérité de l'illusion? si non pourquoi et si oui laquelle?
 
    6) Pensez-vous qu'il y a des preuves possibles de la vérité des propositions métaphysiques (dont les objets
    transcendent le champs de l'expérience objective possible)
 
    7) La foi collective et/ou l'intuition personnelle sont elles des critères suffisants pour affirmer la vraisemblance
    d'une proposition visant une réalité expérimentale hors de nous (correspondance relative et objectivement mesurée
    entre ce que cette proposition affirme ou nie d'un objet et/ou d'une classe d'objets semblables et des expériences et
    observations objectivement concordantes avec les objets réels et/ ou produits dont on parle)?
 
    8) Peut-il exister une morale vraie, sinon pourquoi, si oui en quel sens?
 
    9) Admettez-vous le succès technique historique (efficacité objective) des sciences par rapport à celui des
    croyances métaphysique, religieuses (récits metaphorisées) ou philosophiques (discours conceptualisés); sinon
    pourquoi, si oui comment l'expliquez-vous?
 
    10) Question subsidiaire: Dans le cas où les sciences vous paraissent illusoires dans leur prétention exclusive à la
    vérité; seriez-vous d'accord pour demander que l'on étende, en le redistribuant, le financement sur fond public
    alloué aux recherches scientifiques à des recherches "non-scientifiques" sur les phénomènes paranormaux et/ou au
    développement des croyances intuitives et métaphysiques? Faudrait-il, dans ce cas, distinguer entre les elles? sinon
    pourquoi, si oui, selon quels critères?

    Règles du jeu :
 
    Le jeu oblige à répondre à toutes les questions et à s'efforcer que les 10 réponses soient cohérentes
    entre elles ; mais il est possible de changer les questions après avoir montré leurs insuffisances, voire leur
    absurdité.



       Universalité et historicité du savoir
       Kant et la production des connaissances scientifiques
       Mécanisme, finalité et classification des sciences expérimentales
       Vérité, sciences et philosophie
       Vérité, certitude et illusion
       Vérité et vraisemblance
        Retour à la page d'accueil